Ma découverte de l’acrobatie

Qui suis-je

Article un peu spécial cette semaine : j’ai remis à jour la page Qui-suis je ? et je me suis dit que cela pourrais t’intéresser de savoir comment je me suis découvert cette passion pour l’acrobatie. N’hésitez pas à me dire comment TOI tu l’as découverte, j’adore échanger sur ce sujet.

Je m’appelle Roman Paillet et, l’acrobatie à commencer à me passionner, il y a quelque temps de cela, sur le sable fin de la Tunisie.

J’étais en vacance avec un ami dans un petit hôtel et, un jour, nous sommes allés sur la plage avec les animateurs : ils nous ont dit qu’ils voulaient nous montrer quelque chose.
Après une petite partie de beach-volley, ils ont commencé à enchainer des pas de danse, des saltos et des flips pendant que nous restions bouche bée à les regarder.

En réalité, ils s’entrainaient pour le spectacle qu’ils allaient effectuer le soir même et ils souhaitaient avoir notre avis dessus.

Mon avis ? C’était à la fois impressionnant et magnifique. Et vu la tête que tirait mon pote, je pense qu’il était d’accord avec moi.
On n’en revenait pas : mais comment pouvaient-ils décoller du sol avec tant de légèreté ? Comment faisaient-ils pour réaliser ces figures acrobatiques ?
C’était tout simplement surhumain. On aurait dit qu’ils étaient sortis de la matrice.

Salto plage
Je me souviens qu’a ce moment-là, j’ai demandé à Hakim (un des animateurs) de m’apprendre à faire un salto arrière. Oui, oui à l’époque j’étais persuadé qu’un mouvement pouvait s’acquérir en 10 minutes montre en main.

Mon manque de technique (et de condition physique) rendait la chose absurde : je le revois encore en train d’essayer de m’assister sur un salto arrière. C’était une véritable catastrophe.

Ma deuxième question, un peu plus intelligente, était la suivante :”comment es-tu arrivé à un tel niveau ?!”

Et Hakim m’a  alors répondu “beaucoup de boulot et de la passion”.
Je comprends aujourd’hui beaucoup mieux la portée de ces mots.

Tout est là
. Du boulot et de la passion. Ce n’est pas plus compliqué.
Il nous aussi indiqué que les 5 ans de gymnastique qu’il avait fait l’avait beaucoup aidé.

Vous imaginez bien qu’en revenant de ce voyage, des étoiles plein les yeux, je n’avais qu’une envie  : maitriser ces figures ! Malheureusement, mis à part quelques vidéos sur youtube, il n’existait aucun support pour m’aider a progresser. Mon ami décida de suivre le conseil d’Hakim et de s’inscrire dans un club de gymnastique.

Moi, je n’étais pas convaincu.A l’époque, j’étais plein de préjugés et je pensais que la gym c’était réservé aux filles.
Bon, j’ai tout de même accepté d’aller faire une séance d’essai et Bon Dieu heureusement !
La suite, vous la connaissez…

Saut heureux
Ces 2 années dans la gym  du Puy m’ont vraiment donné la passion de l’acrobatie. Et une fois que la passion y est, tout devient plus simple…

J’ai beaucoup progressé et je me suis intéressé au développement de mon corps (musculation, nutrition) et à toutes les disciplines acrobatiques (capoiera, break dance, parkour, etc…)

J’ai surtout réalisé que tout ces mouvements acrobatiques qui nous impressionnent et que nous rêvons  de faire, ne sont pas réservés à une élite. Qu’il ne faut pas forcément avoir commencé tout petit. Qu’il ne faut pas forcément être déjà super souple ou super musclé (même si il faut essayer de le devenir). Et que cela ne prend pas 10 ans pour arriver à en effectuer un correctement.

Photo Profil blog 2Je pense d’ailleurs qu’il est possible de maitriser de nombreux mouvement et d’acquérir un corps musclé en un temps record avec les bons conseils. Et ça tombe bien, car c’est un des objectifs de ce blog !

Je ne suis pas un professionnel. J’apprend, j’applique sur moi même et, si ça marche bien, je partage.

Vous trouverez sur ce blog du contenue simple et efficace sur l’acrobatie et le développement physique

Bienvenue dans l’univers Salto Arrière…

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

3 Comments

  1. Nono dit :

    Salut !
    Tout d’abord, je tiens à te dire que j’étais pareille quand j’ai vu des acrobaties pour la première fois ( apprend moi a faire une souplesse arrière ! ). C’est toujours cette réaction immature de vouloir apprendre en 5 minutes mais qui au fond n’en est pas si immature ( c’est quoi cette phrase bizarre ??? oO ) car je pense que c’est l’envie d’apprendre le mouvement qui nous rend idéaliste ( terme mal choisi ? j’ai que 13 ans… ). Moi c’est ma voisine que j’ai rencontré dans le parc d’en face qui faisait la souplesse avant et 3 ou 4 pas sur les mains. Elle avait mon âge et habitait à l’étage au dessus ! On est vite devenues amies et en un rien de temps j’ai presque atteint son niveau ( faible mais ça impressionne ! ). Voilà comment j’ai connu la joie de la GAF ! Je me suis inscrite rapidement… Ciao, Nono
    Ps : Une copine me voyant faire des balancés sur une cage de football ( goal ) a voulu que je lui apprenne. 5 minutes plus tard elle me demandait si elle pouvait faire le soleil ! Moi qui ne sait pas faire un saut de main xD !

  2. Roman dit :

    Merci pour ton commentaire et le partage de ton histoire Nono !

    C’est une réaction classique (et normal) de vouloir apprendre en 5 minutes.
    Après, c’est bien de réaliser que l’apprentissage d’un mouvement, c’est un long voyage :)

  3. Loup FrHeaven dit :

    Je confirme j’ai commencé il y a un peu plus de 5 ans et j’avais presque 18 ans j’ai commencé et m’entraine toujours sur la plage à défaut de salle. C’est une véritable passion qui deviens un boulot petit à petit, mais il faut beaucoup écouter son corps et avoir des objectifs afin de progresser plus vite, ne pas oublier de bien manger, bien boire et bien s’échauffer avec une bonne douche chaude a la fin et des étirements pour tout détendre :D

Laissez un commentaire